LE VISAGE DE LA BETE

Nous pouvons tous constater que nous vivons tous depuis plusieurs années à l’échelle mondiale des temps forts, difficiles et compliqués. Certains diront que l’humanité a toujours eu, à l’image de la météo, des temps de calme laissant place à des temps de violentes tempêtes sociales et sociétales. Les livres d’histoire sont remplis de ces problématiques et nul ne peut le contester.

Si Dieu n’était pas, je dirai qu’il faut faire le dos rond devant les problèmes en attendant des jours meilleurs. Mais voilà Dieu est et la bible nous l’enseigne. Notre civilisation occidentale est d’ailleurs fondée sur cet enseignement biblique. Nous sommes en 2022 qui est le nombre d’années écoulées après la naissance de Jésus le Christ (le messie envoyé à l’époque par Dieu au peuple juif) qu’il n’a pas reconnu comme messie malgré tous ses miracles et fait exécuter via la loi romaine.

Je vous invite à lire les évangiles pour bien comprendre la vie en ce temps là de Jésus-Christ sur terre et la portée de toutes ses paroles. Jésus-Christ avait enseigné entre autres qu’un jour viendrait la fin des temps et qu’alors il reviendra sur Terre établir son royaume d’Amour et de Paix qui pour l’instant est confié à Lucifer où chacun peut constater qu’il s’agit d’un royaume d’égoïsme et de recherche de pouvoir.

Sans nous dire quand interviendra le jour et l’heure de son retour, Jésus-Christ nous révéla cependant plusieurs indices afin que nous connaissions l’époque de son retour en gloire.  Il est important de noter qu’avant Jésus-Christ plusieurs prophètes avaient également informé le peuple juif dans la première partie de la bible (le premier Testament)  qu’un jour viendrait la fin des temps et qu’alors le messie régnera sur la Terre. Plusieurs indices de la fin des temps ont également été communiqués dans le premier testament par ces prophètes de Dieu.

En regroupant tous ces indices nous constatons que l’époque du retour de Jésus-Christ commence avec la création de l’Etat d’Israël le 14 mai 1948 puisque le peuple juif avait été condamné par Dieu à errer sur Terre jusqu’à la fin des temps.

Depuis cette date du 14 mai 1945 d’autres signes de ce retour de notre Seigneur Jésus-Christ se sont révélés et se révèlent encore. Sans doute aucun, le sablier de la fin des temps a été retourné par Dieu le 14 mai 1948 et il s’en écoulera chaque grain de temps sans que ni rien, ni personne ne puisse le stopper !

Depuis que j’ai pris conscience en 2008 que nous vivions l’époque de la fin des temps, j’ai hâte de ce retour de notre Seigneur Jésus-Christ car dans toutes les prophéties annonciatrices de son retour, il y en a une qui fait froid dans le dos à tous ceux qui en sont conscients.

« Jésus-Christ reviendra sur Terre comme dans les douleurs de l’enfantement ! »

Ce qui veut dire que chaque année qui passe est moins difficile que celle qui arrive et ce jusqu’au retour de notre Seigneur.

Par un regard sur le passé, nous comprenons que les douleurs de l’humanité ont commencé le 29 septembre 2008 par l’effondrement de la bourse de Wall Street  avec un indice de moins  777,77 points avant correction pour être enregistré à moins 777,68.

Le Dow Jones a plongé en clôture de 6,98%, à 10.365,45 points. Exprimé en points, l’indice vedette de Wall Street a cédé 777,68 points, ce qu’il n’avait jamais connu dans son histoire plus que centenaire ( https://www.ladepeche.fr/article/2008/09/29/478449-la-bourse-de-new-york-accuse-une-chute-historique.html )

Il faut noter que le 29 septembre est dans le calendrier chrétien le jour de la fête des archanges ! Et si le chiffre 777 est symbole de fortune dans le monde des athées, il est dans le monde chrétien associé au divin et à la volonté de Dieu.  

Force est de constater que depuis le 29 septembre 2008, l’économie mondiale ne survit que par de plus en plus de dettes !

Oui c’est factuel, l’humanité vit des temps terribles depuis 2008, nous faisons face à des catastrophes en séries tant humaines, que climatiques, sociétales, sociales et sanitaires.

Nous pourrions croire que c’est la faute à pas de chance ! Mais il n’en n’est rien car toutes ces choses sont annoncées comme faisant partie des signes annonciateurs du retour de Jésus-Christ.

La bête est déjà à l’œuvre pour conduire un maximum d’Ames à lucifer. Son rôle n’est pas de détruire l’humanité mais de faire souffrir l’homme de plus en plus et à petit feu pour qu’il se détourne de Dieu.

Beaucoup d’hommes sont devenus en quelques années d’un égoïsme sans pareil ne recherchant qu’oisiveté, pouvoir et argent, valorisant ainsi les valeurs négatives de la vie.

Mais notre Seigneur est à la porte et nous devons l’attendre en priant pour sa venue que je crois imminente.

Oui le visage de la bête est encore caché mais la bête est bien là depuis le 29 septembre 2008 et elle mène une guerre sans pareille à nos frères et sœurs, détruisant ses églises, assassinant nos prêtres, nos frères et sœurs, violant nos femmes et nos filles, mais également en fermant des lits d’hôpitaux, en nous séquestrant chez-nous à cause d’un virus dont la mortalité avérée n’est guère supérieure à celle de la grippe et dont la vaccination quasi-obligatoire a causé et cause encore plusieurs effets indésirables graves voire même très graves pour certains.

Oui la bête nous fait une guerre larvée mais elle est bien présente sur Terre et veut détruire notre Foi, nos valeurs chrétiennes et notre espérance dans le prompt retour de notre Seigneur Jésus-Christ.

Je vous le dis à tous, mes biens aimés Frères et Sœurs, ne vous laissez pas abuser. Les maux qui nous frappent ne sont pas l’œuvre de Dieu mais de lucifer.

Lucifer nous fait souffrir pour forcer la main à Dieu afin qu’il envoie avant l’heure Jésus-Christ sur Terre pour nous sauver, mais Dieu est le maitre des horloges et du ciel et agit et agira comme il l’a prévu. 

Tant qu’un seul grain de temps reste dans le sablier Jésus-Christ ne peut revenir nous sauver. Alors c’est par la prière que nous devons demander à Dieu de nous épargner dans cette guerre que lucifer inflige à l’humanité.  

Soyons fiers d’être chrétiens et montrons-nous dignes de l’Amour de Jésus-Christ en comprenant que s’il tarde c’est parce qu’il n’est pas encore l’heure et qu’avant l’heure ce n’est pas l’heure ! Dieu sait ce qu’il fait. Alors patience car nous savons que le sablier se vide en une génération et cette génération de la fin des temps a commencé le 14 mai 1948.

80 ans étant le temps maximum d’une génération biblique, le retour de Jésus-Christ devrait se produire avant la fin de 2028. C’est proche et loin à la fois. Prions donc pour que Dieu nous garde et nous protège dans ces temps cataclysmiques.

Que Dieu vous bénisse

Victor  

Étiquettes : ,

3 Réponses to “LE VISAGE DE LA BETE”

  1. Patrick et maguy Cupillard Says:

    Bonjour frère. Juste pour te dire que j ai repris ton article pour le diffuser en masse sur mes réseaux et blog….

    J’aime

  2. stigmamax Says:

    Les temps accélèrent !

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :