LA FRANCE AU CŒUR DE LA TEMPETE

https://www.valeursactuelles.com/sites/default/files/2020-06/SIPA_00965232_000013.jpg

Les projecteurs des cieux sont sur la France !

Au pays des droits de l’homme « La France », sa police est accusée de racisme. Et pire que cela, c’est la France elle même qui est accusée de racialisme.

Je vous propose de faire un point sur ces incidents qui sont graves de conséquences tant politiques, que culturelles, cultuelles mais aussi eschatologiques et c’est ce dernier point qui nous intéresse dans ce blog.

Les Faits :

Les forces de l’ordre de France, Police Nationale, Gendarmerie et Police Municipale sont mises au banc de l’accusation publique pour racisme et la France pour racialisme.

Alors qu’en est-il ? Est-ce qu’il y a des racistes dans la police ? Où est la vérité ? Des actes racistes seraient-ils enterrés par les autorités et institutions Françaises ?

L’opinion mondiale est en droit de se poser ces questions surtout lorsque le ministre de l’intérieur Français « Grand commandeur de la Police » lui jette l’anathème en disant publiquement à la télévision que tout soupçon de racisme d’un policier lui vaudra une suspension en attendant que l’enquête soit diligentée et que le couperet de la justice fasse sont œuvre.

Il faut savoir qu’un policier suspendu durant le délai de suspension ne perçoit aucun salaire et que de plus il lui est interdit de travailler ailleurs. Sauf s’il démissionne !

Lorsque l’on sait que certaines affaires durent des années avant qu’une décision de justice soit rendue, on peut comprendre qu’un simple soupçon de faute pour suspendre un policier soit non seulement injuste mais aussi inadmissible car ce serait dans ce cas le droit Français qui serait bafoué pour punir « peut-être injustement » des policiers.

Ils ne bénéficieraient plus de la présomption d’innocente comme tous les autres justiciables de France, mais que la direction de la police Nationale et le ministère de l’intérieur auraient à leurs égards une présomption de culpabilité avant même l’enquête et que la justice soit rendue.

Vous pouvez donc ainsi comprendre que les policiers soient descendus dans la rue déposer symboliquement au sol leurs menottes pour contester cette décision ministérielle.

Je ne vais pas ici juger qui que ce soit et ce n’est pas mon rôle.

Vous comprendrez aisément que cette triste affaire cache autre chose et c’est cela qui nous intéresse.

Il faut d’abord comprendre que dans toutes sociétés, il y a des individus qui pour une raison ou une autre peuvent commettre, des erreurs, des fautes, des actes délictueux et des crimes. Ces gens existent et les prisons en sont pleines dans le monde entier.

En France, du simple individu jusqu’aux ministres en passant par des prêtres, des hommes et des femmes politiques, tous les justiciables peuvent un jour ou l’autre passer par la case prison.

Mais il serait mal venu de faire des généralités. On ne peut pas dire par exemple que les hommes et femmes politiques sont des corrompus, ni sans preuves dire qu’il y a des corrompus parmi ces hommes et femmes politiques.

S’il s’avère qu’un homme politique est corrompu, alors il est interpellé et jugé. C’est la loi.

Il en est de même pour les policiers et tous les représentants de l’ordre public.

S’il s’avère qu’un policier ou un gendarme commet un acte répréhensible, il est interpellé et jugé. Il faut savoir que dans le droit français la justice et les enquêtes judiciaires sont parfois longues et même très longues.

Il en a toujours été et il en sera toujours ainsi. C’est la Loi et tous doivent l’accepter. La loi est un des fondements de la démocratie et si elle devenait expéditive, alors nous ne serions plus en démocratie mais en dictature.

La loi est donc la garante de la République Française, de la liberté, de la laïcité et de notre société française basée sur les droits de l’homme et du citoyen.

Alors une fois que nous avons dit et compris ceci, comment expliquer que nous en soyons arrivés à ces manifestations contre le racisme des policiers. De même comment expliquer que le ministre de l’intérieur tire à boulets rouges sur sa police.

Il faut d’abord comprendre que le gouvernement français fait la politique de l’autruche en matière d’immigration et de délinquance.

La situation Française est grave !

L’immigration dérégulée a atteint et même dépassé les seuils acceptables !

Des bidonvilles fleurissent partout sur le territoire, des familles clandestines vivent ainsi dans des conditions épouvantables de précarité !

N’ayant pour eau que les canalisations des bornes incendie, dont l’eau est généralement peu potable voire pas potable !

N’ayant pour électricité que des connexions clandestines sur les alimentations électriques de ville.

N’ayant pour sanitaire  qu’un seau versé ensuite dans les bouches d’égout. Voilà la triste réalité !

Récemment une manifestation importante de gens sans papiers « Clandestins » a eu lieu à Paris pour réclamer des titres de séjours voire de nationalité Française.

Humainement, il est indigne pour le pays des droits de l’homme de laisser ainsi des familles à la rue !

Mais faut-il accueillir toute la misère du monde sur le sol Français ?

Bien que cela soit impossible, je ne répondrais pas à cette question qui ne dépend pas de moi, mais des dirigeants politiques élus, du gouvernement et surtout du président de la république.

Ce qui est certain c’est que cette politique de l’autruche du gouvernement Français qui refuse de traiter et régler le  problème de l’immigration entraine de grands troubles dans le pays.

La délinquance a explosé alors que dans le même temps dans la police les effectifs sont en régression constante pour des raisons budgétaires, leurs moyens matériels et leurs locaux sont dans des états de délabrements par manque de budgets d’entretien et leurs conditions de travail deviennent de plus en plus archaïques. C’est là Hélas la triste réalité !

De plus au quotidien les policiers sont victimes de menaces, d’attaques, de guet-apens, de violences et même d’assassinas ! Alors la coupe étant pleine, lorsqu’ils ont été accusés de racisme, ils n’ont pas pu l’accepter.

Tout ceci est gravissime et démontre que l’institution Police, du plus petit agent jusqu’au plus important des commissaires, sont tous unis pour dire stop ! Basta !  ….

Tout ceci est grave et même gravissime mais ce qui nous intéresse dans ce blog c’est de comprendre pourquoi ces choses arrivent en France.

Bien sûr, des situations similaires existent dans d’autres pays. La France n’est pas dans le domaine un cas unique. 

Nous constatons partout que ce que nous vivons est un affrontement de civilisations qui sont aux antipodes les unes des autres.

Notre civilisation occidentale, plus riche et plus développée a ouvert ses portes à des populations défavorisées venant particulièrement de l’Est de l’Europe, d’Afrique et du Moyen Orient.

Or c’est en grande partie par la clandestinité, et puis par le rapprochement familial que ces populations ont immigré en occident. 

Qui peut leur jeter la pierre ! Elles ne cherchent qu’un endroit dans le monde où coule encore le lait et le miel !

Nous arrivons là à la question : « Est-ce que nous pouvons en occident accueillir toute la misère du monde ? ».

Je ne peux pas dire quelle est la capacité d’accueil de tel ou tel pays. Mais le problème n’est pas là, mais ailleurs !

En effet parmi tous les migrants une grande quantité s’est bien intégrée et ne pose pas de problème particulier. Ils ont adopté une vie à l’occidentale «  Boulot  – métro – dodo  » tout en conservant chez eux leur culture et leur façon de vivre.

Hélas une minorité se victimise pour obtenir plus de droits et moins de devoirs, ce que le gouvernement leur octroie au nom d’une discrimination dite positive !

Nous avons ainsi une population à deux vitesses, celle des minorités que le gouvernement assiste et aide au nom d’une discrimination dite positive et les autres, les autochtones, que le gouvernement a décidé arbitrairement qu’ils ne bénéficieraient pas des mêmes droits et des mêmes avantages que les minorités.  

Ce n’est plus le mérite qui prime mais la victimisation par le fait d’appartenir à une minorité au nom d’une discrimination dite positive !

Hélas pour le gouvernement c’est que certains Français, dont les origines familiales sont Africaines, Orientales et autres, ont également joué de la corde sensible de la victimisation, prétextant des précarités sociales qui auraient pour causes leurs origines, faisant de la France un pays racialiste et de ses agents des racistes !

Cette façon de gérer les affaires de l’état, est grave de possibles conséquences dont l’une d’elle n’est plus ni moins que le déclenchement d’une guerre civile !

N’oublions pas que si nous ajoutons, le laxisme gouvernemental et l’islamisme galopant, à ces injustices flagrantes et ces partis pris pour les minorités, alors la France qui a déjà subi plusieurs vagues de terrorisme islamique pourrait bien basculer dans un affrontement sanglant car toutes les factions ne forment pas un peuple mais des peuples !

Ce ne sera pas des discours, ni par quelques miettes jetées au peuple que les élus de la République régleront cette situation explosive.

La France est réellement au Cœur d’une tempête qui est à la fois civilisationnelle, Cultuelle, Culturelle et Sociale. 

Ce qui nous intéresse vraiment au plus haut point c’est de savoir quel sera l’impact eschatologique de cette situation Française.

Nous devons d’abord comprendre que depuis Jeanne d’Arc, Jésus-Christ est devenu, très officiellement, le Roi de France !

Le 21 juin 1429, le roi de France, Charles VII, donne par acte écrit, (conservé à la bibliothèque du Vatican) le royaume de France à Jeanne d’Arc, qui le donne virtuellement à Jésus-Christ et en son nom le confie au Roi de France. Les rois de France sont donc devenus depuis des lieutenants de Jésus-Christ qui est et demeure le seul et unique Roi de France ?   

La triple donation du royaume de France.

L’Histoire de France a changé avec la révolution en 1789.

Le Roi louis XVI a été guillotiné et le royaume a été depuis délaissé par Jésus-Christ.

La République qui a renié Jésus-Christ a mis l’homme au cœur de tout ! C’était la naissance de l’humanisme !

Nous ne pouvons donc pas nous étonner que la France qui demeure néanmoins le Royaume de Jésus-Christ sur Terre soit attaquée de toutes parts, y compris de l’intérieur, par ceux qui veulent détruire ce qu’il reste de cette France de Jésus-Christ (Son peuple et sa Foi).

Malgré la République, malgré les fausses religions qui prolifèrent en France depuis le commencement des douleurs, malgré les attaques contre nos institutions, malgré les diffamations dont sont victimes nos Frères et Sœurs, malgré les violences, malgré les actes de terrorisme,  malgré les destructions criminelles de nos Églises, nous devons rester forts et fidèles à notre Seigneur Jésus-Christ.

Notre Foi est notre force et elle soulève les plus hautes montagnes.

Nous devons dénoncer tous les actes qui portent atteinte à nos Frères et Sœurs ainsi qu’au Royaume « la France »  de notre Seigneur et Roi Jésus-Christ.

Nous devons comprendre qu’en France les douleurs vont encore croitre, non pas que Jésus-Christ nous ait abandonné, mais simplement parce que nous sommes le peuple de son royaume France que satan veut absolument détruire complétement.

Le fait que les attaques contre le peuple de France et nos institutions s’intensifient veut simplement dire que le retour ne notre Seigneur est très proche et que notre délivrance arrive.

Alors laissons dire, laissons faire et comprenons que tout ce qui arrive devait arriver et que ce n’est pas encore fini.

Prions pour que Jésus-Christ nous aide et revienne promptement sur Terre et reprenne possession de son royaume de France.

Levons la tête, soyons fiers d’être chrétiens et français et restons fidèles à notre Foi car s’il est certain que la situation va encore s’aggraver dans le monde et particulièrement en France, il n’en reste pas moins certain que Jésus-Christ est proche et que bientôt viendra notre délivrance.

Paix aux Âmes de bonne volonté

Que Dieu vous bénisse

Victor

4 Réponses to “LA FRANCE AU CŒUR DE LA TEMPETE”

  1. victorpicarra Says:

    J’aime

  2. victorpicarra Says:

    J’aime

  3. Mirage Says:

    Petite correction, « bidons villes » s’écrit en un seul mot « bidonvilles ».
    Cela dit, c’est vraiment triste de constater la descente aux enfers de notre magnifique pays. Seule nos prières nous aideront à tenir debout contre ce qui arrive. Comme l’a dit le Christ « il faut que tout cela arrive ».
    Merci.

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :