HORS DE L’EGLISE POINT DE SALUT

 vatican

Très visiblement nous vivons la fin des temps bibliques, ce qui pour chaque Chrétien signifie que Jésus-Christ va bientôt revenir sur Terre !

 

Tous les signes et prophéties nous le révèlent  et nous le confirment !

 

A la vue de la force et de l’intensité de leurs accomplissements, il est évident que le temps de ce retour du Seigneur est proche et même très proche.

 

Nous pouvons remarquer quelques dates Importantes liées aux signes de la fin des temps.

 

14 mai 1948 :

Date de la création de l’Etat d’Israël qui a été la date du pardon accordé par Dieu au peuple Juif.

Depuis cette date, force est de constater une amplification des signes et des prophéties.

Elles s’accomplissent à la vue de tous, de plus en plus fortement.

 

14 Aout 2005 :

Un signe colossal dans les cieux avec l’apparition dans le ciel de Floride d’une véritable armée d’OVNIS qui ont pour certains formé dans le ciel pendant une longue période une très grande croix de crucifixion

Ce signe, avec le recul, semble être l’annonce de l’approche de la dernière semaine de Daniel et de tous les châtiments qui allaient en découler.

 

.

Et aussi cette vidéo

.

 

29 septembre 2008: 

Cette date est celle du krach de la bourse de New-York, avec un indice de -777,7, qui allait entrainer la ruine générale dont le monde ne se relèvera pas avant le retour de Jésus-Christ.

Je situe cette date comme étant le début de la dernière semaine de Daniel signifiant le début des sept dernières années de l’homme avant le retour de Jésus-Christ.

 

Le 08 mars 1012 :

Cette date est celle de l’apparition du second signe dans les cieux. Une sphère noire visiblement plus grande que notre planète Terre est restée connectée au Soleil plus de 80 heures jusqu’au 11 mars 2012.

 

 

Ce signe aussi incroyable qu’authentique vient se positionner trois années et demie après le 29 septembre 2008.

Il est à noter que bibliquement la dernière semaine de Daniel (Sept ans) est annoncée dans la bible comme étant divisée en deux parties de trois ans et demi chacune et que la seconde partie sera la période de la grande tribulation.

 

Le 28 Février 2013 : 

Démission du pape Benoît XVI qui a été remplacé par le pape François,lequel se dit simple évêque de Rome.

Ce qui correspond bien à la prophétie des papes comme étant « Pierre le Romain »

Il est selon  la prophétie, le  dernier guide de l’église , avant le retour de Jésus-Christ.

 

Et la dernière date reste donc  à venir :

C’est celle du retour de Jésus-Christ sur Terre que je situe entre le 14 et 15 septembre 2015,  lors de la fête des trompettes.

 

Vous pouvez noter quelques signes importants dans mon article

 

https://victorpicarra.wordpress.com/2012/07/26/les-trois-derniers-signes-du-retour-de-jesus-christ-sur-terre/

 

Et aussi dans cet article

 

https://victorpicarra.wordpress.com/2011/11/27/jesus-christ-revient-bientot/

 

L’enlèvement de l’église doit lui intervenir avant cette dernière date de septembre 2015 et c’est peut-être même  bien pour cette année 2014.( Je situe l’enlèvement vers le 10 Novembre 2014)

Précision:

Je ne le répéterai jamais assez « Je ne suis pas prophète et je peux me tromper » mais il est bon de se préparer et même de se tenir toujours prêt spirituellement pour l’enlèvement et le retour de Jésus-christ.

 

Voir mon article

 

https://victorpicarra.wordpress.com/2014/01/18/les-dates-de-lapocalypse-et-de-lenlevement-de-leglise-devoilees/

 

Sur Terre, sur une population de sept milliards d’êtres humains environ un milliard sont Chrétiens ce qui est à la fois beaucoup et peu car pour être sauvé lors de l’enlèvement de l’église, il faut déjà être chrétien.

.

Six milliards sont donc déjà condamnés !

 

Le milliard de chrétiens peut donc prétendre à être sauvés et faire partie de l’église de Jésus-Christ qui sera enlevée avant son retour.

 

Mais alors comment expliquer ce verset de l’apôtre Luc.

.

«Mais le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?» (Lc 18, 8)

 

On ne peut pas prendre ce que l’on veut dans la bible et ignorer ce qui nous gêne !

 

Avec ce verset nous avons donc un problème !

 

Comment pouvons nous être à la fin des temps, ce qui est pourtant une évidence, et voir le nombre de Chrétiens dépasser le milliard d’Ames ; alors que Luc a écrit ce verset interrogatif sur la Foi au retour de Jésus-Christ.

 

Nous savons que rien n’a été écrit au hasard dans la bible , donc si l’apôtre Luc a écrit ce verset c’est qu’il y a une raison importante et même essentielle et primordiale.

 

Nous pouvons en partie l’expliquer par le fait que beaucoup de chrétiens ne se sont pas préparés à envisager le retour de Jésus-Christ pour notre génération.

C’est une évidence que chacun peut constater en discutant avec des amis sur le sujet.

 

Certains chrétiens ne croient même pas à la possibilité du retour Physique de Jésus-Christ.

 

Néanmoins, ceci n’est pas suffisant pour expliquer comment on peut passer d’un milliard de chrétiens à un manque de Foi en si peu de temps ?

 

Quelque chose de plus important doit donc en être la cause.

 

Nous devons déjà reconnaître que chacun arrange un peu la Foi et l’enseignement de Jésus-Christ à son mode de vie.

 

En deux mille ans, notre volonté à vouloir  suivre l’enseignement de Jésus-Christ a été érodé par  nos faiblesses humaines lesquelles nous ont amenés à adapter cet enseignement à l ‘évolution de notre vie et de notre société.

 

Nos guides spirituels que sont les vicaires de l’église, ont aussi au fil du temps ajouté un peu de tout et de n’importe quoi à cet enseignement ( ce qui est contraire à l’enseignement de Jésus-Christ)

.

On peut se souvenir de certains massacres et de chasses aux sorcières qui ont fait des milliers de morts au nom de Dieu, de la Foi et de Jésus-Christ. ( ce qui est contraire à l’enseignement de Jésus-Christ)

.

Ainsi petit à petit l’enseignement de Jésus-Christ a été grandement dénaturé, des vérités anciennes et démodées ont été remplacées par des vérités nouvelles et plus adaptées au nouveaux modes de vies et tout cela sans que nous en prenions réellement conscience. ( ce qui est contraire à l’enseignement de Jésus-Christ)

 

Pour en arriver à la situation actuelle, où beaucoup de vicaires parmi les hauts dignitaires de l’église et même le pape ne suivent plus et n’enseignent plus scrupuleusement les enseignements de Jésus-Christ notamment en faisant ouvertement des compromissions avec les autres religions. ( ce qui est contraire à l’enseignement de Jésus-Christ)

 

L’Eglise (Jean-Paul II) n’a t-elle pas enseigné que Dieu et Jésus-Christ sont en chaque homme et que  donc chaque homme est Dieu et Jésus-Christ. ( ce qui est contraire à l’enseignement de Jésus-Christ)

 

L’Eglise (Jean-Paul II) n’a t-elle pas enseigné que toutes les religions conduisent à Dieu. ( ce qui est contraire à l’enseignement de Jésus-Christ)

 

L’Eglise est chargée de conduire les hommes vers Dieu par l’enseignement de Jésus-Christ, et pourtant l’église conduit par certains enseignements dénaturés de nombreuses âmes vers Lucifer.

 

   De Même

L’église n’a t-elle pas enseignée à prier les Morts !

 

En Priant les Saints « Morts » pour avoir une aide particulière en certains domaines !

« Alors que les morts restent morts jusqu’à la résurrection qui doit intervenir pour certains à la fin des temps au retour de Jésus-Christ et pour tous les autres, la résurrection n’interviendra qu’au jugement dernier ! »

Certains chrétiens vont même jusqu’à prier des parents décédés pour veiller sur leurs familles.

 

D’autres chrétiens s’entourent d’images, de statuettes et d’objets religieux pour obtenir une protection divine.

 

Certains vicaires bénissent aussi parfois tout et n’importe quoi !

 

Et là nous comprenons qu’effectivement pour beaucoup de chrétiens la Foi est bel et bien descendue bien bas dans les esprits et dans les coeurs.

 

Hélas ceci explique mieux pourquoi l’apôtre Luc s’interrogeait sur la Foi « authentique » au retour de Jésus-Christ.

 

Certes nous sommes un milliard  de chrétiens mais combien d’entre nous respectent scrupuleusement l’enseignement de Jésus-Christ….

 

Il est temps mes bien aimés Frères et Sœurs en Jésus-Christ de revenir aux vraies valeurs enseignées par Jésus-Christ et surtout de les mettre en pratique afin que nos noms ne soient pas effacés du livre de vie.

 

Dans notre vie

 

En premier lieu

Aimons Dieu de toutes Nos forces et avec conviction

 

En suite, Humilité, Respect, Bonté, charité, partage, don de soi, compassion, pardon, compréhension et bienveillance doivent diriger votre vie.

 

Dans nos Prières

 

La prière est la nourriture de l’Ame.

Il est donc indispensable de prier.

 

Hélas beaucoup de Chrétiens ne prient pas, ou bien prient comme des moulins à prières.

 

Pourtant Jésus-Christ nous a enseigné à prier.

.

Matthieu 6

.

http://www.lirelabible.net/LSG/html_5/Matthieu_2.htm

 

Prier, c’est parler à Dieu !

 

prier_dieu

 

Nous pouvons parler avec respect à notre Père céleste « Dieu », comme si nous parlerions à notre père terrestre .

Nous pouvons lui demander ce que nous voulons et ce dont nous avons besoin.

 

Il est important également de savoir remercier Dieu au quotidien pour toutes ses bontés.

Y compris pour les plus insignifiantes.

 

Il faut bien comprendre que Dieu nous a donné un cadeau sublime « Le libre Arbitre » mais ce cadeau empêche Dieu d’intervenir dans nos vies si nous ne lui demandons pas.

 

En ce qui me concerne, je peux vous assurer que Dieu fait partie de ma vie au quotidien et que ma plus grande crainte est que Dieu ne partage plus ma vie.

 

Il est bon de savoir que dans vos prières vous pouvez aussi poser des questions personnelles à Dieu et vous serez surpris d’avoir les réponses qui vous viennent à l’esprit en posant les questions.

 

En ce qui concerne les prières à la Sainte Vierge qu’il ne faut pas associer aux prières faites aux Saints qui elles sont à mon avis à proscrire car seul Jésus-Christ est notre Sauveur, notre Roi, notre Maitre et c’est à lui que reviennent le mérite et la Gloire et c’est à Jésus-Christ et à personne d’autre que Dieu nous a confiés.

 

Les prières à la sainte Vierge Marie représentent un cas très particulier car il existe des liens très forts et très puissants entre une mère et son fils.

 

Il est clair dans le cœur de chaque chrétien que Dieu permet à la sainte Vierge Marie d’intercéder auprès de Jésus-Christ, son fils, pour toute l’humanité et de faire tout ce qu’elle peut pour que nous venions à Jésus-Christ afin d’être sauvés.

 

Les apparitions et les messages de la sainte Vierge Marie sont des actions à des moments clés de l’histoire pour attirer notre attention afin que nous ne nous éloignions pas de la Foi lors des choix importants pour la vie de la société et de l’église.

 

La plus importante des apparitions a été celle de Fatima au Portugal.

« Dont vous trouverez un article dans le blog »

 

Lien :

.

DU TROISIÈME SECRET DE FATIMA AU RETOUR DE JESUS-CHRIST SUR TERRE – DES VÉRITÉS QUI DÉRANGENT !

Alors pour tous ceux qui prient régulièrement la sainte Vierge, il est important de préciser que toutes les prières sont de préférence à adresser en priorité à Dieu, puis à Jésus-Christ et enfin à la Sainte vierge Marie.

 

Si vous priez la sainte vierge Marie, parce que vous avez honte de prier Dieu ou Jésus-Christ alors sachez que si vous avez honte de Dieu et de Jésus-Christ, ils auront aussi honte de vous.

 

N’hésitez pas prier Dieu. Il sait que nous sommes tous pécheurs et que nous succombons et succomberons encore et encore parce que la vie est un combat quotidien que chacun de nous mène contre satan.

 

Nous ne pouvons le gagner que grâce à  notre détermination à le vaincre avec la force de notre volonté et  l’aide que nous devons demander à Dieu

 

Si vous priez Dieu et qu’il vous semble que Dieu n’entend pas vos prières ; alors posez-vous la question de savoir si vous faites bien tout ce que vous pouvez et devez faire pour solutionner vos problèmes et pour lutter contre satan.

 

Dieu vous aidera, si vous le lui demandez , mais il ne vous aidera  que si vous vous aidez déjà vous même !

 

N’hésitez surtout pas dans vos prières à vous adresser directement à Dieu et soyez assurés que Jésus-Christ intercèdera pour vous et qu’il vous aidera au quotidien par l’esprit Saint de Dieu.

 

Jésus-Christ a à sa disposition une pléiade d’anges prêts à vous aider .

Mais faut-il encore que vous osiez demander à Dieu l’aide dont vous avez besoin.

 

Mais il est bon en ces temps apocalyptiques de se souvenir aussi qu’Il a y deux mille ans Jésus-Christ, s’était mis en colère dans le temple à cause de toutes les mauvaises habitudes et de toutes les mauvaises actions des hommes de l’époque.

 

Ils avaient au fil du temps dénaturé la véritable  fonction du temple.

 

D’un lieu de prière, le temple était devenu un lieu de commerce et même pire, il était devenu  un repère pour les brigands et les voleurs.

 

Matthieu 21 versets 12-13-14

 

12 Jésus entra dans le temple de Dieu. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons.

 

13 Et il leur dit : Il est écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs.

 

14 Des aveugles et des boiteux s’approchèrent de lui dans le temple. Et il les guérit.

 

 

Néanmoins nous constatons au verset 14 que malgré que le temple soit devenu un lieu souillé et impur, Jésus-Christ y guérissait des Aveugles et des malades.

 

A son retour, Jésus-Christ fera hélas un constat qui sera de loin encore plus négatif que celui qu’il y a fait il y a deux mille ans.

 

D’abord l’église qu’il a confiée à Pierre et qu’il voulait « Une et unie », s’est disloquée en de multiples églises.

 

Se disant toutes plus proches de la vérité les unes que les autres !

 

Il est notoire que certaines églises s’intéressent davantage aux portefeuilles des hommes qu’à leurs âmes.

 

Certaines Eglises sont devenues si riches qu’il en est indécent au vu de la misère du monde.

 

Il en est de même de certains hommes qui se disent pasteurs ou prêcheurs et qui s’enrichissent et s’engraissent sur la misère des pauvres.

 

Le Vatican lui même, a des biens et des fortunes colossales dans le monde entier et ses hauts dignitaires sont souvent devenus des Nababs .

entre autres Sources :

https://www.cai.org/fr/etudes-bibliques/les-milliards-vatican

 

Plus la misère est grande dans le monde et plus ces « nababs » de toutes églises, s’enrichissent et s’engraissent.

 

Bien sûr le monde est néanmoins sillonné de missionnaires que ces hauts vicaires de toutes églises envoient une bible à la main sans moyen sérieux et ils évangélisent les peuples à la grâce de Dieu.

 

Contrairement à tous ces vicaires hauts dignitaires des églises, les missionnaires méritent eux notre respect et notre gratitude.

Il faut savoir que beaucoup de ces missionnaires succombent hélas souvent dans l’ombre et dans l’indifférence générale sous la torture, entre les mains des Islamistes et djihadistes qui sont « les légionnaires de satan ».

 

Un petit mot pour les musulmans,

djihadistes-irakiens-

 

Eloignez-vous des islamistes et djihadistes  qui vous guident vers Lucifer  en vous faisant croire qu’ils vous guident vers Dieu.

 

Votre salut est en  Jésus-Christ !

 

Nous aussi mes bien aimés Frères et Sœurs devons voir la poutre que nous avons dans les yeux.

 

Cessons tous les rites païens qui ont envahi l’église et revenons aux vraies valeurs chrétiennes.

 

Ce qui doit compter dans nos vies, ce n’est pas tant ce que nous faisons mais plutôt pourquoi et comment nous le faisons.

 

Jésus-Christ nous aime, mais nous, l’aimons nous et le lui prouvons nous ?

 

Posez-vous ma question !

 

Malgré son Amour pour nous, Jésus-Christ, à son retour jugera tous les hommes et toutes les nations.

 

Il sera alors trop tard pour se repentir et vouloir redresser sa vie.

 

Il y aura, des cris, des pleurs et des grincements de dents de tous les retardataires !

 

C’est maintenant qu’il faut agir et redresser nos vies.

O

O     O

O

Il faut absolument revenir à l’église catholique

(Mais pas celle de Vatican II)

 

Hors de l’église point de Salut !

O

O     O

O

 

L’église catholique est l’église que notre Seigneur Jésus-Christ à confié à Pierre et de successeur en successeur, l’Eglise à été confiée à François notre pape actuel .

 

Bien que le pape François ne se reconnaisse pas entièrement en tant que Pape mais plutôt comme simple Evêque de Rome et malgré tous les reproches légitimes que l’on peut lui faire, il reste néanmoins le représentant légal de l’Eglise en attente du retour de Jésus-Christ.

 

Ce sera à Jésus-Christ que reviendra bientôt la charge de le relever de sa fonction de guide spirituel de l’église.

 

A son retour, Jésus-Christ, après avoir jugé tous les hommes et toutes les nations, régnera avec son église.

.

Voulez-vous faire partie de cette Eglise de Jésus-Christ,

 

Si oui, alors faites vous baptiser, demander pardon à Dieu pour tous vos péchés, redresser vos vies, demander à Jésus-Christ d’être votre sauveur personnel et de vous accepter dans son église.

 

Et surtout Aimez et respectez Dieu et mettez en pratique toutes les valeurs chrétiennes enseignées par Jésus-Christ.

 

« Humilité, Respect, Bonté, charité, partage, don de soi, compassion, pardon, compréhension et bienveillance. »

 

Note d’espoir :

 

Le verset 14 du chapitre 21 de l’évangile selon Matthieu :

14 Des aveugles et des boiteux s’approchèrent de lui dans le temple. Et il les guérit.

 

Laisse à mon avis une lueur d’espoir pour tous ceux qui ne sont pas chrétiens par aveuglement et ignorance et à ceux qui sont baptisés mais qui ont suivis par aveuglement et ignorance de fausses doctrines.

 

Ils pourront je crois être sauvés et admis dans l’église après l’enlèvement, s’ils viennent à Jésus-Christ demander d’être guéris et sauvés,  après son retour avec la Jérusalem céleste.

 

Je terminerai cet article par un texte que j’ai reçu en commentaire de l’article :

.

 

 LES BETES DE L’APOCALYPSE IDENTIFIEES !

.

sur le quel j’invite chacun à méditer et à le commenter.

0

0

0    0     0     0    0

0

0

0

0

 

Conspiration

 
Une information cruciale que TOUT catholique devrait connaître

.
Beaucoup de catholiques prient de manière fervente la vierge Marie, croyant qu’elle est la médiatrice qui intercède de leur part auprès du Père :
 

« C’est pourquoi la bienheureuse Vierge Marie est invoquée dans l’Eglise sous les titres d’avocate, d’auxiliatrice, de secourable, de médiatrice. » Article #969, p. 255

 
Quatre titres spécifiques sont attribués à Marie. Remplit-elle ces rôles ? Regardons donc chacun d’entre eux :

.
Avocate

 
La croyance en une Marie avocate auprès du Père est une autre tradition humaine, non supportée par les Ecritures. De plus, la Bible défie la doctrine catholique en déclarant que Jésus, et non Marie, est le seul avocat :

 
» … Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. » 1 Jean 2.1

 
Auxiliatrice

 
Ceci est encore une tradition humaine.

La Bible ne qualifie personne d’auxiliatrice, pas même Marie

.
Secourable

 
Une fois encore, la Bible contredit le catholicisme en déclarant que Jésus, et non pas Marie, est le seul être ‘supernaturel’ secourable :

 
» Voici, Dieu est mon secours, … » Psaume 54.4 « C’est donc avec assurance que nous pouvons dire : Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien ; Que peut me faire un homme ? » Hébreux 13.6
» Le malheur atteint souvent le juste, Mais l’Éternel l’en délivre toujours. » Psaume 34.19
Nulle part dans la Parole de Dieu Marie n’est qualifiée de secourable…

.
Médiatrice

.
La Bible n’élève jamais Marie à la position de médiatrice, mais elle présente Jésus comme le seul et unique médiateur :
» Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, » 1 Timothée 2.5
» Et c’est pour cela qu’il [Christ] est le médiateur d’une nouvelle alliance … » Hébreux 9.15

 


Intercesseur

 
La fonction de médiateur et d’avocat consiste à intercéder pour les autres. La tradition catholique assigne cette charge à Marie, alors que la Parole de Dieu désigne le Seigneur Jésus-Christ comme le seul intercesseur :

 
» Car Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, … mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu. » Hébreux 9.24

 
» C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. » Hébreux 7.25

 
Les Ecritures ne peuvent être plus claires quant à l’identité du véritable intercesseur :

 
» Qui les condamnera ? Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous ! » Romains 8.34

 
» et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. » Romains 8.27

 
La Bible révèle que quiconque accède au Père doit passer par le Fils :
» car par lui [Jésus] nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit. » Éphésiens 2.18

 
» selon le dessein éternel qu’il a mis à exécution par Jésus-Christ notre Seigneur, en qui nous avons, par la foi en lui, la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance. » Éphésiens 3.11-12

 
Marie n’est jamais mentionnée en tant qu’intercesseur.

 
Jésus à nouveau abaissé

 
La Bible est très claire. Jésus est le seul avocat, secourable, médiateur et intercesseur auprès du Père. Pourtant, la tradition catholique lui vole ces quatre titres et les attribue à Marie … Pourquoi ?

 
Pourquoi Jésus est-Il abaissé à chaque occasion ?

 

Pourquoi le catholicisme est-il déterminé à enlever à Jésus tous les attributs que la Bible lui donne pour les remettre à quelqu’un d’autre ?

 
Si Marie doit être élevée, pourquoi certains personnages de la Bible comme l’apôtre Paul déclarent-ils :

.
» Car je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié. » 1 Corinthiens 2.2

 
Conclusion

 
Maintenant vous connaissez les positions de la Bible et de la tradition catholique.

Allez-vous rejeter la Parole de Dieu et rendre gloire à Marie ?

Ou bien rejetterez-vous la tradition des hommes et donnerez-vous gloire à Jésus-Christ ?

 
» Mais maintenant il a obtenu un ministère d’autant supérieur qu’il est le médiateur d’une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses. » Hébreux 8.6

 
Chapître 20 – Marie : bénéficiaire de prières

 
La doctrine catholique exige de ses fidèles qu’ils prient la vierge Marie :
« En demandant à Marie de prier pour nous, nous nous reconnaissons pauvres pécheurs et nous nous adressons à la <>, à la

Toute sainte… qu’à l’heure de notre passage elle nous accueille comme notre mère pour nous conduire à son Fils Jésus, en Paradis » Article #2677, p. 661

 
Il est fondamental que vous sachiez si ces affirmations viennent de Dieu ou simplement de la tradition humaine. Examinons chacune d’entre elles :

 

Demander à Marie de prier pour nous : une tradition humaine, inconnue dans la Bible.

 
Mère de la miséricorde : une autre tradition humaine.
la Toute sainte : une tradition humaine.

 

Nous avons déjà montré que Dieu est le seul « Tout saint »

 

Marie nous accueille à notre mort : une tradition humaine, non enseignée dans la Bible.

 

Marie nous mène à Jésus : une autre tradition humaine, inconnue dans la Parole de Dieu.

 

Comprenez, ami catholique, que Dieu n’a jamais dit la moindre de ces choses. Ce sont toutes des traditions inventées par des responsables catholiques du passé :

 
« depuis les temps les plus reculés, la bienheureuse Vierge est honorée sous le titre de <> ; les fidèles se réfugient sous sa protection, l’implorant dans tous leurs dangers et leurs besoins… » Article #971, p. 256

 
Le fait que les fidèles doivent prier Marie dans les temps de trouble est une autre tradition humaine « concoctée » par des responsables catholiques du passé et confirmée aux catholiques d’aujourd’hui.

 

Jamais Jésus, ni personne d’autre dans la Bible, ne demande au peuple de prier Marie.

 
Qui devons-nous prier ?

.
La Bible contredit très clairement le catéchisme en instruisant le peuple à s’adresser à Dieu seulement :

 
» Invoque-moi [Dieu parle à son peuple], et je te répondrai ; je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connais pas. » Jérémie 33.3

 
» Et invoque-moi [Dieu parle à son peuple] au jour de la détresse ; je te délivrerai, et tu me glorifieras. » Psaume 50.15

.
Quand les temps difficiles surviennent, faites appel à Dieu, pas à Marie :

 
» Éternel, prête l’oreille à ma prière, sois attentif à la voix de mes supplications !

 

Je t’invoque au jour de ma détresse, Car tu m’exauces. » Psaume 86.6-7

.
» Il m’invoquera, [Dieu parle de son peuple] et je lui répondrai ; je serai avec lui dans la détresse, je le délivrerai et je le glorifierai. » Psaume 91.15

.
Des centaines de versets nous enseignent à faire appel à Dieu quand les difficultés surviennent dans nos vies. Pas un seul verset ne nous encourage à prier Marie :

.
» Le salut des justes vient de l’Éternel ; Il est leur protecteur au temps de la détresse. » Psaume 37.39

.
» Éternel, aie pitié de nous ! Nous espérons en toi. Sois notre aide chaque matin, et notre délivrance au temps de la détresse ! » Esaïe 33.2

 
» … Heureux celui qui s’intéresse au pauvre ! Au jour du malheur, l’Éternel le délivre » Psaume 41.1

 
Devriez-vous remettre votre sort à Marie ?

 
» Remets ton sort à l’Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste. » Psaume 55.22
Le Roi David priait toute la journée … vers Dieu :

 
» Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et il entendra ma voix. » Psaume 55.17

 
Le psalmiste proclame :

.
» L’Éternel est près de tous ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent avec sincérité ; » Psaume 145.18

 
Dans le nouveau Testament, nous lisons :

 
» Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. » Philippiens 4.6

 
Qui allez-vous prier ?

 
La Parole de Dieu dit de prier Dieu. Le catholicisme incite à prier Marie. Une fois encore, demandons-nous pourquoi le catéchisme rétrograde Jésus et élève Marie.

 

Il semble que l’église catholique ne veuille pas que ses fidèles « dérangent » Jésus à n’importe quel sujet.

 


Pourtant, Jésus nous lance cette invitation :

 
» Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. » Matthieu 11.28

 
Ou bien la Bible a tort, ou bien le catholicisme vous tient éloigné de Celui qui veut et qui est prêt à satisfaire tous vos besoins.

 
Conclusion

 
Voilà une autre décision cruciale que vous devez prendre. Suivrez-vous les traditions catholiques et humaines et prierez-vous Marie ?

.
Ou préférerez-vous obéir aux Saintes Ecritures et diriger vos prières vers Dieu ?

 
» Et moi, je crie à Dieu, et l’Éternel me sauvera. » Psaume 55.16

 

Chapître 21 – Marie : Reine de l’univers

 
Le catholicisme prétend qu’à la mort de Marie, le Seigneur l’enleva dans les cieux et lui donna le titre de « Reine de l’univers » :

 
« Enfin, la Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l’univers » Article #966, p. 254

.
Une fois encore, la doctrine catholique et la Parole de Dieu s’entrechoquent.

 

Non seulement l’Ecriture n’enseigne nulle part une telle doctrine, mais elle la condamne.

 

Dans Jérémie 44.9, nous lisons que l’adoration d’une fausse déesse nommée « Reine du ciel » rendit Dieu furieux :

 
» Les enfants ramassent du bois, les pères allument le feu, et les femmes pétrissent la pâte, pour préparer des gâteaux à la reine du ciel, et pour faire des libations à d’autres dieux, afin de m’irriter . » Jérémie 7.18

.
Pourquoi le peuple rendait-il un culte à une fausse déesse nommée Reine du ciel ? C’était une tradition humaine qui leur avait été transmise :

 
» Mais nous voulons agir … offrir de l’encens à la reine du ciel, et lui faire des libations, comme nous l’avons fait, nous et nos pères, nos rois et nos chefs, … » Jérémie 44.17

 
Le catholicisme nous aurait-il transmis le même rituel païen qui rend Dieu furieux ?

 
Les religions païennes

 
Sans aller au-delà des buts de ce livre, bien des catholiques curieux seraient étonnés par l’étude des nombreuses fausses religions qui adorent une « Reine du ciel ».

 

Ces faits étant établis, l’insistance catholique à donner à Marie un titre si souvent utilisé pour de fausses déesses devrait faire réfléchir.

 
Qui devrait être exalté ?

.
Bien que le catholicisme insiste sur l’exaltation de Marie, la Bible n’exalte que le Dieu tout puissant :
» Elève-toi sur les cieux, ô Dieu ! Que ta gloire soit sur toute la terre ! » Psaume 57.5

 
» … à toi, Éternel, le règne, car tu t’élèves souverainement au-dessus de tout ! » 1 Chroniques 29.11

 
» … Que le Dieu de mon salut soit exalté, » Psaume 18.46
» Lève-toi, Éternel, avec ta force ! … » Psaume 21.13

 
» Arrêtez, et sachez que je suis Dieu : Je domine sur les nations, je domine sur la terre. » Psaume 46.10
» … Car à Dieu sont les boucliers de la terre : Il est souverainement élevé. » Psaume 47.9

 
» L’Éternel est élevé, car il habite en haut … » Esaïe 33.5

.

Dieu reçoit gloire au travers de Jésus-Christ

.La Bible déclare que Dieu reçoit gloire au travers de Jésus-Christ. Jésus-Christ est LA personne importante de la Bible :

 

 

Dans le Nouveau Testament, le nom « Jésus » apparaît 943 fois.
 

Le nom « Christ » 553 fois et les mots « Seigneur Jésus » 115 fois.

.
Les quatre premiers livres du Nouveau Testament concernent la naissance, la vie, la mort et la résurrection de Jésus.
 

Le reste du Nouveau Testament tourne autour de Sa personne.

 

Marie, quant à elle, n’apparaît qu’une poignée de fois dans la Parole de Dieu, et elle n’est jamais nommée reine de quoi que ce soit :

 
» C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé [Jésus], et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, » Philippiens 2.9-10

 

» … L’agneau qui a été immolé [Jésus] est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire, et la louange. » Apocalypse 5.12

 
Qui doit recevoir la gloire ? Dieu … au travers de Jésus-Christ :

.
» … en toutes choses Dieu soit glorifié par Jésus-Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance, aux siècles des siècles. Amen ! » 1 Pierre 4.11

.» Dieu l’a élevé [Jésus] par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés. » Actes 5.31

.
Je suis certain que vous voyez poindre le même schéma au fil des chapitres.

 

Tandis que la Bible nous exhorte à exalter Jésus-Christ, le catholicisme est déterminé à amoindrir Jésus et à élever Marie.

 

Pourquoi Jésus, celui qui a sacrifié Sa vie et a souffert la torture cruelle de la croix, est-Il écarté et remplacé par une simple mortelle ?

 
Conclusion

 
D’un coté, le catholicisme insiste sur le fait que le Seigneur a élevé Marie au rang de « Reine de l’univers ».

 

D’un autre coté, la Bible nous enseigne qu’adorer la « Reine du ciel » provoque la fureur de Dieu.

 

En qui placerez-vous votre confiance ? Dans la tradition humaine ou dans la Parole de Dieu ?

 
» C’est pourquoi aussi Dieu l’a [Jésus] souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom » Philippiens 2.9

 

Chapître 22 – La messe

 
S’il faut en croire le catéchisme, chaque fois qu’une messe est célébrée, l’oeuvre de Christ sur la croix est rendue présente et l’oeuvre de rédemption est accomplie :

 
« Dans ce divin sacrifice qui s’accomplit à la messe, ce même Christ, qui s’est offert Lui-même une fois de manière sanglante sur l’autel de la Croix, est contenu et immolé de manière non sanglante. » Article #1367, p. 357

.
« Quand l’Eglise célèbre l’eucharistie, elle fait mémoire de la Pâque du Christ et celle-ci devient présente :

le sacrifice que le Christ a offert une fois pour toutes sur la Croix demeure toujours actuel : <> » Article #1364, p. 356

Cependant, la Bible révèle que l’oeuvre de rédemption a été accomplie une fois pour toutes quand Jésus est mort sur la croix :

 
» … il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice. » Hébreux 9.26

 
» C’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes. » Hébreux 10.10

 
Quand Jésus versa Son sang, cet acte unique a racheté la vie éternelle de tous ceux qui placeraient leur foi et leur confiance uniquement en Christ.

 
« et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. » Hébreux 9.12

 
La Bible insiste bien sur le fait que ce sacrifice ne doit pas être renouvelé journellement :

 
« Il nous convenait, en effet, d’avoir un souverain sacrificateur comme lui [Jésus], saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux, qui n’a pas besoin, comme les souverains sacrificateurs, d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, car ceci, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même. » Hébreux 7.27

.
Néanmoins, le catéchisme est inflexible à ce sujet :

 
» En effet, chaque fois qu’est célébré ce mystère, <>. » Article #1405, p. 368

.
La Bible affirme pourtant que la mort du Christ est un événement qui a eu lieu une seule fois :

 

» de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés … » Hébreux 9.28

 

» lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu » Hébreux 10.12

 

Jésus a fait tout ce qui est nécessaire pour le salut des hommes quand Il est mort à la croix.

 

Aucune oeuvre supplémentaire n’est (et n’a jamais été) nécessaire.

 
Qui est mis en avant ?

 
Quand le catéchisme prétend que l’église catholique joue un rôle dans l’oeuvre de rédemption de Christ, elle Lui en vole la gloire qu’Il est pourtant le seul à mériter pour l’oeuvre accomplie au calvaire.

 
Selon la Parole de Dieu, Christ a tout accompli, une fois pour toutes.

Sa mort a été un acte divin, le plus merveilleux sacrifice qui ait jamais eu lieu. Il a eu lieu une seule fois, et ne sera jamais répété. Malgré tout, le catéchisme insiste encore :

 
» Le sacrifice du Christ et le sacrifice de l’Eucharistie sont un unique sacrifice. » Article #1367, p.357

Avec toute la douceur possible, il faut bien dire que cette déclaration est un sacrilège.

Suggérer qu’un prêtre, observant un rituel religieux, prend part à la mort que Jésus a connu est un blasphème.
Associer les rituels de l’église catholique à l’oeuvre de Christ à la croix est ridicule. L’église catholique n’a joué aucun rôle dans l’oeuvre qui a permis la rédemption et elle n’en est aucunement responsable.

.
Une fois encore, le catholicisme essaye de contraindre Christ à partager Sa gloire avec l’église catholique, tandis que la Bible montre que Jésus seul mérite cette gloire.

 

Conclusion

 
Où placerez-vous votre confiance ? Dans la Parole de Dieu … ou dans la tradition et les enseignements de l’église catholique ?

 
» Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit » 1 Pierre 3.18
Chapître 23 – Le purgatoire

 
Le catholicisme enseigne qu’après la mort, certaines personnes sont envoyées dans un endroit appelé purgatoire, pour une purification complète avant l’entrée au paradis :

 
» Ceux qui meurent dans la grâce et l’amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu’assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d’obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du ciel. » Article #1030, p. 270

 
« L’Eglise appelle purgatoire cette purification finale des élus … » Article #1031, p. 270

 
Cette doctrine importante vient-elle de Dieu, ou est-ce une autre tradition des hommes ?

 

Voici une réponse, directement issue du catéchisme :

.
» L’Eglise a formulé la doctrine de la foi relative au Purgatoire surtout aux Conciles de Florence et de Trente. » Article #1031, p. 270

.
Est-il déraisonnable de se demander d’où les intervenants ont tiré leurs informations concernant la vie après la mort, pour être en mesure de formuler une telle doctrine ?

 
Cher ami catholique romain, si vous priez pour des êtres aimés que vous croyez être au purgatoire, il faut que vous sachiez que ce n’est pas Dieu qui vous a dit où ils étaient … c’est un groupe de religieux qui l’a décrété :

 
» … les uns parmi ses [Jésus] disciples continuent sur terre leur pèlerinage ; d’autres, ayant achevé leur vie, se purifient encore ; d’autres enfin sont dans la gloire … » Article #954, p. 251

 
S’il s’agit de souffrir, ce n’est pas un cadeau !

 
Cette doctrine est d’autant plus dérangeante que la Bible ne parle absolument jamais d’un tel endroit.

 

Bien plus, elle n’enseigne jamais qu’une purification après la mort est nécessaire pour gagner son salut. Bien au contraire, la Bible déclare que le salut est un don gratuit :

 
» Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. » Romains 6.23

 
» Mais il n’en est pas du don gratuit comme de l’offense ; car, si par l’offense d’un seul [Adam] il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d’un seul homme, Jésus-Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup. » Romains 5.15

 
Un Dieu honnête et aimant, offrant la vie éternelle comme un don gratuit, vous condamnerait-Il à souffrir pour l’obtenir, et mentirait-Il à ce propos dans Sa Parole ?

 
» Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. » Éphésiens 2.8

.
Si l’on en croit la Bible, alors il n’y a pas besoin d’une purification supplémentaire pour ceux qui meurent en Christ. Ils ont déjà été justifiés par Jésus :

.
» maintenant que nous sommes justifiés par son sang,[celui de Jésus] nous serons sauvés par lui de la colère. » Romains 5.9

.
» et ils sont gratuitement justifiés [les chrétiens] par sa grâce [celle de Jésus], par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. » Romains 3.24

 
L’apôtre Paul insiste sur le même point :

 
» Et c’est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ … » 1 Corinthiens 6.11

.
Les vrais chrétiens sont déjà purifiés car Jésus a ôté tous leurs péchés à la croix :

 
» … Maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice. » Hébreux 9.26

.
Dieu ne demande pas à Ses enfants de souffrir pour leur salut car ils ont été rachetés :

.
» Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. » 1 Corinthiens 6.20

 
A quel prix ? Au prix du sang de Jésus-Christ :

 
» … l’Église du Seigneur, qu’il [Jésus] s’est acquise par son propre sang. » Actes 20.28

 
Conclusion

 
La Bible est donc très claire à ce sujet.

 
Du coté de l’église catholique, examinons quelle a été la conséquence de la doctrine du purgatoire : des fortunes lui ont été données pour qu’elle dise des messes et des prières en faveur des morts.

 
Maintenant, je vous pose une question : Pourquoi l’église catholique a-t-elle institué cette doctrine ?

 
Maintenant, au moins, vous savez que la doctrine du purgatoire a été conçue dans l’esprit de simples mortels.

 
» Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. » Romains 8.1

 
Chapître 24 – Prier les saints
Le catéchisme encourage les fidèles à prier ceux qui, grâce à leurs bonnes oeuvres, sont déclarés « saints » par l’église.

.
» Les témoins qui nous ont précédés dans le Royaume, spécialement ceux que l’Eglise reconnaît comme « saints », participent à la tradition vivante de la prière, par le modèle de leur vie, par la transmission de leurs écrits et par leur prière aujourd’hui.

 

Ils contemplent Dieu, ils Le louent et ne cessent pas de prendre soin de ceux qu’ils ont laissés sur la terre.

 

En entrant <> de leur Maître, ils ont été <> Leur intercession est leur plus haut service du dessein de Dieu.

 

Nous pouvons et devons les prier d’intercéder pour nous et pour le monde entier. » Article #2683, p. 662

.
» L’intercession des saints; <> » Article #956, p. 252

.
Il nous faut commencer par définir le mot <>.

 

D’après le catholicisme, c’est un membre d’un petit groupe d’élus qui, par leurs bonnes oeuvres durant leur vie, ont été désignés après leur mort :

.
» En canonisant certains fidèles, c’est-à-dire en proclamant solennellement que ces fidèles ont pratiqué héroïquement les vertus et vécu dans la fidélité à la grâce de Dieu, l’Eglise reconnaît la puissance de l’Esprit de sainteté qui est en elle et elle soutient l’espérance des fidèles en les leur donnant comme modèles et intercesseurs. » Article #828, p. 222

 
Selon les Ecritures, cependant, quiconque est né de nouveau par la foi en Christ est un saint. Paul écrit à tous les saints (chrétiens) de Philippe :

 
» Paul et Timothée, serviteurs de Jésus-Christ, à tous les saints en Jésus-Christ qui sont à Philippe » Philippiens 1.1

 

Beaucoup d’autres versets expriment la même vérité :
» A moi, qui suis le moindre de tous les saints, cette grâce a été accordée d’annoncer aux païens les richesses incompréhensibles de Christ » Éphésiens 3.8

.
» Bien-aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. » Jude 1.3

.
» Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ. » Éphésiens 4.11-12

.
(voir aussi Actes 9.13, 9.32, 9.41, 26.10 ; Romains 8.27, 12.13, 15.25, 15.26, 15.31, 16.2, 16.5 ; 1 Corinthiens 6.1, 2 Corinthiens 1.1, Éphésiens 1.1 … et encore des dizaines d’autres références)

 
Pourquoi cette doctrine ?

 

Pour résumer, l’église catholique a écarté la définition scripturale d’un saint et en a conçu une nouvelle.

 

Elle a ensuite demandé aux fidèles de prier ses « saints ».

 

Mais pourquoi donc prier quelqu’un d’autre que le Dieu de l’univers, qui est dans les cieux, attentif à nos prières et désireux d’y répondre ?

 
Les saints sont-ils des intercesseurs ?

 
Ces « saints » sont supposés ne pas cesser » d’intercéder pour nous auprès du Père « … Mais nous avons déjà vu que Jésus est le seul intercesseur (voir chapitre 19).

 

Suggérer qu’il puisse en être autrement ne relève que de la tradition humaine.

 

Voici un autre extrait du catéchisme concernant les saints :

.
» Car tout comme la communion entre les chrétiens de la terre nous approche de plus près du Christ, ainsi la communauté avec les saints nous unit au Christ … » Article #957, p. 252

 

Selon l’église catholique, prier les saints rapproche les fidèles de Christ. Hélas, vous ne trouverez cette doctrine nulle part dans les Ecritures.

 

Ce n’est qu’une autre tradition des hommes que ni Jésus ni la Bible n’ont jamais enseigné.

 

En fait, cette communion avec des morts ressemble étrangement à de la nécromancie, pratique sévèrement condamnée par la Parole de Dieu (voir Deutéronome 18.10-12).

.
Conclusion

 

La question à laquelle vous devez répondre est la suivante :

 

Pourquoi l’église catholique préfère-t-elle que vous adressiez vos prières à des morts, plutôt qu’au Dieu vivant, tout-puissant et prêt à y répondre ?

 
Gardez bien en tête le fait que, si ces traditions sont fausses, vos prières aux « saints » ne valent pas plus que du bavardage inutile.

 

Au lieu de cela, si vous priez Dieu, vous pouvez compter sur de merveilleuses promesses bibliques :

.
» Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » Hébreux 4.16

 
Chapître 25 – Prier pour les morts

 
Les vivants peuvent-ils aider les morts en priant pour eux ? Selon la doctrine catholique, ils le peuvent en effet :
» La communion avec les défunts. <>

 

Notre prière pour eux peut non seulement les aider mais aussi rendre efficace leur intercession en notre faveur. » Article #958, p. 252-253
De ce texte, nous tirons trois affirmations contraires à la Bible. Examinons-les :

 

1. la pensée de prier pour les morts … est une pensée sainte et pieuse.

.
Selon la Parole de Dieu, ce n’est ni saint ni pieux de prier pour les morts.

 

Les chrétiens sont encouragés à prier pour les vivants, mais la Bible ne recense aucun exemple de véritable chrétien priant pour les défunts.

C’est encore une tradition humaine.

 

2. la pensée de prier pour les morts, afin qu’ils soient délivrés de leurs péchés…

 
Voici une tradition bâtie … sur une tradition. Les Ecritures ne laissent jamais suggérer cela.

 

Comme nous l’avons déjà vu, il faut être délivré de ses péchés avant sa mort.

 
3. Notre prière pour eux peut non seulement les aider mais aussi rendre efficace leur intercession en notre faveur

 
Tel un jeu de construction où l’on empile des cubes, cette tradition s’appuie sur d’autres traditions humaines.

 

Elle n’a absolument aucun fondement biblique.

 

Nous atteignons des « sommets » en apprenant que notre prière est supposée être capable de :
« rendre efficace leur intercession en notre faveur »
La question qui vient immédiatement aux lèvres est : Pourquoi aurions-nous besoin d’autres intercessions pour nous-mêmes ?

 

N’est-il pas suffisant d’avoir l’intercession de Dieu le Fils ?

 

Le Créateur de l’univers a-t-il besoin de l’aide des hommes et femmes, pour persuader Dieu le Père ?

 

Quelle attitude méprisante envers Jésus-Christ !

 

Cette doctrine catholique présente le Seigneur comme un faible, incapable de persuader Son Père sans l’aide de la prière des morts !

 

Ce n’est pas ainsi que Jésus est présenté dans la Bible :

.
» Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. » Matthieu 28.18
Voici un autre portrait de Jésus-Christ :

.
» [Dieu] l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir.

 

Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à l’Église, qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous. » Éphésiens 1.20-22

.
Quelle différence avec le portrait qu’en fait l’église catholique !

.
Cher ami catholique, Jésus-Christ n’a besoin de personne pour agir !

 

Il est tout à fait capable d’intercéder pour nous :

.
» C’est aussi pour cela qu’il [Jésus] peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. » Hébreux 7.25

.
Avant de prier pour un défunt qui vous est cher, comprenez que ceci n’est qu’une invention humaine.

 

Dieu ne vous a jamais demandé de prier pour les morts, et n’a jamais promis non plus que cela serait bien.
Jeune catholique, j’ai toujours pensé que ces règles venaient, d’une façon ou d’une autre, de Dieu.

 

Mais c’est faux !

 

Lisez la Bible et constatez-le par vous même. Le catéchisme enseigne une tradition humaine, pas les lois de Dieu.

.
Le même schéma

.
Vous avez noté, c’est certain, que Jésus est encore une fois amoindri.

 

De Sa position de seul et divin intercesseur à la droite de Dieu, Jésus est intégré à la foule des morts et relégué au rôle de simple intercesseur parmi d’autres.

.
Pourquoi la religion catholique s’évertue-t-elle à amoindrir Jésus-Christ ?


Conclusion

.
Une fois encore, vous êtes placé devant des décisions importantes à prendre :

Continuerez-vous à prier pour les morts, en sachant que c’est une tradition humaine et non un commandement de Dieu ?
Vous accrocherez-vous à une doctrine qui amoindrit le Seigneur Jésus-Christ pour que soit mise en avant la tradition de l’église ?
Rejetterez-vous, en toute connaissance de cause, la Parole de Dieu pour suivre la tradition humaine ?

 

A vous de décider

 

En réfléchissant, méditez ces mots de Jésus :

.
» Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. » Matthieu 15.9

.
Chapître 26 – Les statues

 
Le catéchisme demande à tous les catholiques de « vénérer » des statues et des images du Christ, de Marie, etc.

.
» Les saintes images, présentes dans nos églises et dans nos maisons, sont destinées à éveiller et à nourrir notre foi dans le mystère du Christ.

A travers l’Icône du Christ et de ses oeuvres de salut, c’est Lui que nous adorons.

 

A travers les saintes images de la sainte Mère de Dieu, des anges et des saints, nous vénérons les personnes qui y sont représentées. » Article #1192, p. 316

 
[ Il nous semble utile de donner ici quelques définitions tirées du Petit Robert * :

 

vénération : respect religieux fait d’adoration et de crainte.
Synonymes : culte, dévotion

 

vénérer : Considérer avec le respect dû aux dieux, aux choses sacrées.
Synonymes : adorer, honorer, révérer ]

 

Quoi que ces statues soient censées faire ou représenter, une chose est certaine – elles transgressent les décrets de Dieu.

 

En effet, le deuxième des dix commandements stipule que :

.
» Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. » Exode 20.4

.
Dieu, par Sa Parole, ordonne encore :

.
» Tu ne dresseras point des statues, qui sont en aversion à l’Éternel, ton Dieu. » Deutéronome 16.22

 
La Bible en tire la conclusion que ceux qui possèdent ou ont fabriqué des statues sont corrompus :

.
» Puisque vous n’avez vu aucune figure le jour où l’Éternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d’un homme ou d’une femme, … » Deutéronome 4.15-16

 
… Et encore … :

 
» Veillez sur vous, afin … de ne point vous faire d’image taillée, de représentation quelconque, que l’Éternel, ton Dieu, t’ait défendue. …

 

Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, votre Dieu, pour l’irriter, … » Deutéronome 4.23-25

.
La Parole de Dieu défend expressément au peuple de s’incliner devant des statues. Il est pourtant courant de voir des fidèles accomplir ce geste dans les églises catholiques.

.
Quand vous voyez le pape s’incliner devant une statue de Marie, pensez à ce verset des Saintes Ecritures :
» Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, …

 

Tu ne te prosterneras point devant elles » Exode 20.5
Dans le Nouveau Testament, l’apôtre Paul explique pourquoi Dieu est si inflexible au sujet des idoles :

 
» Que dis-je donc ?

 

Que la viande sacrifiée aux idoles est quelque chose, ou qu’une idole est quelque chose ?

 

Je dis que ce qu’on sacrifie, on le sacrifie à des démons, et non à Dieu ; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. » 1 Corinthiens 10.19-20

.
Derrière chaque idole se trouve un démon, et Dieu ne veut pas que nous vénérions des démons. Il n’est donc pas étonnant que Dieu interdise les idoles :

.
» L’Éternel parla à Moïse, et dit : Parle à toute l’assemblée des enfants d’Israël, et tu leur diras : Soyez saints, car je suis saint, moi, l’Éternel, votre Dieu.

 

Je suis l’Éternel, votre Dieu.

 

Vous ne vous tournerez point vers les idoles, et vous ne vous ferez point des dieux de fonte. » Lévitique 19.4

.
Dieu haït l’idolâtrie :

.
» Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme. » 1 Corinthiens 5.11
Dieu déclare qu’un idolâtre n’entrera pas dans le Royaume des Cieux :

.
» Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c’est-à-dire, idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu.

 

Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. » Éphésiens 5.5-6

.
L’église catholique ne vous a-t-elle pas séduit sur ce sujet ?

 
Origine de la doctrine

 

 

Le catholicisme n’essaie même pas de prétendre que cette doctrine vient de Dieu :

.
» Suivant la doctrine divinement inspirée de nos saints Pères et la tradition de l’Eglise catholique, dont nous savons qu’elle est la tradition de l’Esprit Saint qui habite en elle, nous définissons en toute certitude et justesse que les vénérables et saintes images, tout comme les représentations de la croix précieuse et vivifiante, qu’elles soient peintes, en mosaïque ou de quelque autre matière appropriée, doivent être placées dans les saintes églises de Dieu, sur les ustensiles et vêtements sacrés, sur les murs et les tableaux, dans les maisons et dans les chemins, aussi bien l’image de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, que celle de notre Dame, la toute pure et sainte Mère de Dieu, des saints anges, de tous les saints et des justes.

 

» Article #1161, p. 309

 
Cette doctrine vient donc des » saints Pères » et de la » tradition de l’Eglise catholique « .

 

Et on essaye de vous faire croire que ces » saints Pères » ont été » divinement inspirés » de violer la Parole de Dieu ! Pouvez-vous l’accepter ?

 
Le psalmiste nous en dit encore davantage sur le sujet :

 
» Les idoles des nations sont de l’argent et de l’or, elles sont l’ouvrage de la main des hommes.

 

Elles ont une bouche et ne parlent point, elles ont des yeux et ne voient point, elles ont des oreilles et n’entendent point, elles n’ont point de souffle dans leur bouche. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, tous ceux qui se confient en elles. » Psaume 135.15-18

.
En d’autres termes, de même que les idoles sont sourdes et muettes, de même ceux qui se confient en elles sont privés de leur capacité de compréhension.

.
C’est la mise en garde d’un Dieu aimant et plein de compassion.
Conclusion

 

L’église catholique prétend que les idoles « stimulent la prière » (cf Article #1162, p. 309) et nous » révèlent l’homme <> » (cf Article #1161, p. 308) … mais Dieu en interdit très clairement la dévotion.
 

Qui croirez-vous ?

 
» Vous ne vous ferez point d’idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle ; car je suis l’Éternel, votre Dieu. » Lévitique 26.1

.
» Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes.

 

Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. » Marc 7.6-8

 

Attention !

 

Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré ! Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française…

 


Chapître 27 – La confirmation

 
Laissant de coté le fait que la confirmation est l’un des sacrements nécessaires au salut, elle a, selon le catéchisme, d’autres avantages :

.
» La Confirmation parfait la grâce baptismale ; elle est le sacrement qui donne l’Esprit Saint pour nous enraciner plus profondément dans la filiation divine, nous incorporer plus fermement au Christ, rendre plus solidaire notre lien avec l’Eglise. » Article #1316, p. 344

.
Ainsi donc, la Confirmation incorpore les catholiques plus fermement au Christ. Malheureusement, la Bible n’enseigne pas cette doctrine.

Selon la Parole de Dieu, ou bien vous êtes en Christ, ou bien vous ne l’êtes pas. Il n’est nulle part enseigné qu’on puisse « être incorporé plus fermement au Christ » :

.
» Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » 2 Corinthiens 5.17

.
Une fois que vous êtes né dans la famille de Dieu, rien ni personne ne peut vous en retirer :

.
» Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. » Romains 8.38-39

.
Un enfant de Dieu n’a nul besoin d’être incorporé « plus fermement au Christ » :

.
» Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. » Romains 8.1

.
» Mais maintenant, en Jésus-Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ. » Éphésiens 2.13

 
Une empreinte spirituelle ?

 
Un autre bénéfice de la Confirmation serait que :

.
» La Confirmation, comme le Baptême, imprime dans l’âme du chrétien un signe spirituel ou caractère indélébile … » Article #1317, p. 344

.
Vous pouvez chercher dans toute votre Bible, vous n’y lirez rien concernant l’impression d’un quelconque signe spirituel dans l’âme chrétienne.

 

Le catéchisme nous explique pourquoi :

.
» L’imposition des mains est à bon droit reconnue par la tradition catholique comme l’origine de la Confirmation … » Article #1288, p. 337-338

.
La Confirmation n’existe pas dans la Bible parce que c’est une tradition humaine… une tradition pour la vie entière, à effectuer jusqu’aux derniers instants de la vie d’un catholique :

.
» Si un chrétien est en danger de mort, tout prêtre doit lui donner la Confirmation.

 

En effet, l’Eglise veut qu’aucun de ses enfants, même tout petit, ne sorte de ce monde sans avoir été parfait par l’Esprit Saint avec le don de la plénitude du Christ. » Article #1317, p. 344

 

Le véritable but de la Confirmation

 
Le résultat concret de cette pratique est qu’elle enchaîne encore davantage les fidèles dans des liens avec l’église catholique.

De manière étonnante, le catéchisme l’admet fort volontiers :

.
» « …par le sacrement de Confirmation, le lien des baptisés avec l’église catholique est rendu plus parfait… » Article #1285, p. 337

.
Pourquoi donc s’aliéner aux règles de l’église catholique quand Jésus est venu pour, justement, nous libérer de telles emprises ?
» Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. » Jean 8.36

.
» C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude. » Galates 5.1

.
Conclusion

.
La tradition catholique, inventée par des hommes, déclare que la Confirmation est nécessaire au salut :

.
» … la réception de ce sacrement est nécessaire à l’accomplissement de la grâce baptismale. » Article #1285, p. 337

.
La Parole de Dieu, de son coté, nie clairement cette affirmation.

En qui croirez-vous ? La Parole de Dieu ou les commandements humains ?

.
» Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. » Matthieu 15.9

.
Chapître 28 – La confession de ses péchés à un prêtre

.
Concernant le pardon des péchés, deux doctrines contestables doivent être examinées.

 

La première stipule que tous les péchés doivent être confessés à un prêtre :

.
» Celui qui veut obtenir la réconciliation avec Dieu et avec l’Eglise, doit confesser au prêtre tous les péchés graves qu’il n’a pas encore confessés et dont il se souvient après avoir examiné soigneusement sa conscience. Sans être en soi nécessaire, la confession des fautes vénielles est néanmoins vivement recommandée par l’Eglise » Article #1493, p. 388

.
« L’aveu au prêtre constitue une partie essentielle du sacrement de Pénitence » Article #1456, p. 379

.
« Il est appelé sacrement de la confession puisque l’aveu, la confession des péchés devant un prêtre est un élément essentiel de ce sacrement. » Article #1424, p. 371

.
Le catholicisme demande aux fidèles de confesser leurs péchés à un homme, mais la Bible nous dit que ceux qui sont nés dans la famille de Dieu peuvent se présenter directement devant le trône de Dieu pour recevoir le pardon de leurs péchés :

.
» Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché mon iniquité ; j’ai dit : j’avouerai mes transgressions à l’Éternel ! Et tu as effacé la peine de mon péché » Psaume 32.5

 

» Si nous confessons nos péchés, il [Dieu] est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » 1 Jean 1.9

.
David confessa ses péchés à Dieu quand il pria :

.
» Lave-moi complètement de mon iniquité, et purifie-moi de mon péché. Car je reconnais mes transgressions, et mon péché est constamment devant moi. » Psaume 51.2-3

.
Voici pourquoi les vrais chrétiens ont accès au trône de Dieu :

.
» Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair, et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu, approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d’une mauvaise conscience… » Hébreux 10.19

.
Grâce au sang innocent répandu par Jésus sur la croix, nous avons la possibilité d’aller directement nous adresser à Dieu pour le pardon de nos péchés.

.
L’exemple du « premier pape »

 
Dans le livre des Actes, un homme appelé Simon vint trouver celui qu’on prétend être le premier pape, Pierre, désirant acquérir le pouvoir du Saint-Esprit.

.
Confesser à lui sans plus attendre ?

 

Non !

 

Pierre lui conseilla de se repentir, de confesser ses péchés à Dieu et de demander à Dieu de lui pardonner (lire Actes 8.18-22).
Les prêtres peuvent-ils pardonner les péchés ?

.
La seconde doctrine contestable suggère que les prêtres catholiques ont le pouvoir de pardonner les péchés :

.
» Seuls les prêtres qui ont reçu l’autorité de l’Eglise la faculté d’absoudre peuvent pardonner les péchés au nom du Christ. » Article #1495, p. 389 (voir aussi Article #1448, p. 377)

.
Ici aussi, la doctrine catholique s’oppose à la Parole de Dieu :

.
» Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ? » Marc 2.7

 

» La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres. […]

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » 1 Jean 1.5,9

.
Le catholicisme enseigne que le prêtre est un médiateur entre Dieu et les hommes (l’article #1456, p. 380, parle en effet de la remise de péché par l’intermédiaire du prêtre).

 

Cependant, la Bible ne reconnaît qu’un médiateur :

.
» Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ … » 1 Timothée 2.5

.
Une fois encore, le catéchisme admet que ce ne sont pas des commandements de Dieu, mais des traditions humaines :
» Les Pères de l’Eglise présentent ce sacrement comme <> » Article #1446, p. 377

 

Encore plus d’obligations

 

» D’après le commandement de l’Eglise, <> » Article #1457, p. 380

.
Encore un autre devoir envers l’Eglise. Les pères de l’église ont créé cette tradition dans le but avoué de resserrer leur emprise sur les fidèles catholiques.
Et quelle arme sournoise, utilisée contre les catholiques du monde entier !

 

En substance, si un fidèle quitte l’église, il ne pourra plus obtenir le pardon de ses péchés … et ne pourra donc plus aller au paradis !

.
Rappelez-vous ! Aucune de ces doctrines ne vient de Dieu ! Elles sont toutes sorties de l’imagination humaine.

 
Que Dieu ouvre spirituellement vos yeux et vous donne une pleine compréhension de la réalité, pour que vous puissiez comprendre l’étendue de l’emprise que cette religion a sur vous.

.
Que Dieu vous montre que vous n’avez pas besoin de rester captif d’une religion plus longtemps. Jésus-Christ veut vous en libérer.

 
Conclusion

 
Des millions de fidèles catholiques se pressent dans les confessionnaux, persuadés que le prêtre a le pouvoir de pardonner leurs péchés.

.
Et vous ? Où irez-vous pour obtenir le pardon de vos péchés ?

 

Irez-vous consulter un prêtre, autant pécheur que vous, comme vous le demande l’église catholique ?

.
Où choisirez-vous Dieu le miséricordieux, comme la Bible l’enseigne ?

.
» Cantique des degrés. Du fond de l’abîme je t’invoque, ô Éternel !

Seigneur, écoute ma voix !

 

Que tes oreilles soient attentives à la voix de mes supplications !

 

Si tu gardais le souvenir des iniquités, Eternel, Seigneur, qui pourrait subsister ?

 

Mais le pardon se trouve auprès de toi, afin qu’on te craigne. » Psaume 130.1-4


Chapître 29 – Les indulgences

 
Grâce aux indulgences, les péchés des catholiques vivants ou au Purgatoire, pourraient être pardonnés :

 

» Par les indulgences les fidèles peuvent obtenir pour eux-mêmes et aussi pour les âmes du Purgatoire, la rémission des peines temporelles, suites des péchés. » Article #1498, p. 389

.
Voici la définition des indulgences, telle qu’indiquée par le catéchisme :

.
» L’indulgence est la rémission devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés dont la faute est déjà effacée, rémission que le fidèle bien disposé obtient à certaines conditions déterminées, par l’action de l’Eglise, laquelle, en tant que dispensatrice de la rédemption, distribue et applique par son autorité le trésor des satisfactions du Christ et des saints. » Article #1471, p. 384

.
Nous nous trouvons ici devant une définition bien alambiquée !

 

Il faudrait beaucoup développer notre exposé pour arriver à expliquer tout le mécanisme des indulgences.

 

Disons simplement qu’il s’agit d’un système complexe reposant sur les bonnes oeuvres, et qu’il est tout entier inventé par les hommes. On n’en trouve pas un mot dans la Parole de Dieu.

 
Des catégories de péchés ?

 
» Pour comprendre cette doctrine et cette pratique de l’Eglise il faut voir que le péché a une double conséquence. `

 

Le péché grave nous prive de la communion avec Dieu, et par là il nous rend incapables de la vie éternelle, dont la privation s’appelle la

 

D’autre part, tout péché, même véniel, entraîne un attachement malsain aux créatures, qui a besoin de purification, soit ici-bas, soit après la mort, dans l’état qu’on appelle Purgatoire. » Article #1472, p. 384

.
Pourtant, la Bible insiste sans arrêt sur le fait que tous les péchés ont la même conséquence :

.
» Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. » Romains 6.23

.
» Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché ; et le péché, étant consommé, produit la mort. » Jacques 1.15
Le péché produit toujours le même résultat : la mort.

Le fait que nous les considérions comme « mineurs » n’y change rien.

 

Les responsables catholiques enseignent à leurs fidèles de se faire pardonner des péchés grâce aux indulgences, alors que Christ a déjà payé le prix pour tous les péchés :

.
» Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures » 1 Corinthiens 15.3

.
Oui, Dieu veut que Ses enfants fassent de bonnes oeuvres !

 

Mais ces bonnes oeuvres sont la conséquence du salut … Elles n’en sont jamais la cause ! Paul enseigne :
» Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.

 

Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.

 

Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. » Éphésiens 2.8-10

.
[Etre « créé en Jésus-Christ » signifie simplement « être sauvé »]

.
Après qu’un être humain ait été sauvé par grâce, il accomplira de bonnes oeuvres.

 

Les bonnes oeuvres ne sont jamais requises pour arriver au salut.

 

Elles ne le sont pas plus pour obtenir le pardon des péchés après le salut.

.
Les vivants peuvent-ils aider les morts ?

.
Le catholicisme enseigne aussi que les indulgences aident ceux qui sont déjà morts :
» Puisque les fidèles défunts en voie de purification sont aussi membres de la même communion des saints, nous pouvons les aider entre autres en obtenant pour eux des indulgences, de sorte qu’ils soient acquittés des peines temporelles dues pour leurs péchés. » Article #1479, p. 386

.
Voici une autre doctrine humaine. Vous ne la trouverez jamais enseignée nulle part dans la Parole de Dieu.

 

Ainsi que nous l’avons déjà mentionné, il n’est possible de se faire pardonner nos péchés que pendant le temps de notre vie.

 


Trois thèmes

 
Dans cette doctrine des indulgences, trois thèmes récurrents se retrouvent :

  1. Un attribut divin de Jésus est minimisé. La Bible déclare que seule l’oeuvre de Jésus-Christ à la croix peut nous apporter le pardon de nos péchés.

 

Malgré cela, le catholicisme enseigne que les péchés peuvent être pardonnés grâce aux bonnes oeuvres de tout fidèle.

 

2. Le système des indulgences retient les fidèles dans le giron de l’église catholique. Au lieu de s’adresser à Dieu pour obtenir le pardon des péchés, les fidèles doivent peiner et faire tout leur possible pour faire de bonnes oeuvres au sein de l’église catholique.

 

Il est intéressant de noter que les « bonnes oeuvres » du catholicisme diffèrent des « bonnes oeuvres » de la Bible.
Les bonnes oeuvres bibliques sont des activités effectuées uniquement en faveur d’autres êtres humains [elles ne sont pas cause de salut pour les personnes qui les effectuent].

 

Par contre, les bonnes oeuvres catholiques sont souvent liées à des rituels (messes, prières du rosaire, cierges allumés, …)

 

[Dans l’acception catholique, les bonnes oeuvres ont pour but premier d’aider les personnes qui les accomplissent à obtenir le pardon de leurs péchés].

 

1. Le système des indulgences représente finalement une sorte de chantage, incitant les membres à rester fidèles à l’église, pour que leurs bien-aimés arrivent au paradis.

 

Conclusion

 

 

Ce système de bonnes oeuvres est-il voulu par Dieu ? Lisez ce que Dieu enseigne dans Sa Parole, et décidez vous-même :
» il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde » Tite 3.5

 

Chapître 30 – L’interprétation de la Parole de Dieu
Les fidèles catholiques peuvent-ils interpréter la Parole de Dieu pour eux-mêmes ?
» La charge d’interpréter authentiquement la Parole de Dieu a été confiée au seul Magistère de l’Eglise, au Pape et aux évêques en communion avec lui. » Article #100, p. 41
[ Interpréter selon le Petit Robert * : donner un sens à quelque chose, tirer une signification de quelque chose. Synonymes : comprendre, expliquer, rendre clair.]
Le Pape et les évêques sont-ils les seuls à pouvoir interpréter correctement la Parole de Dieu ?

 

Ouvrons la Bible et étudions ce que Dieu pense de cette doctrine.

 

Quand Paul et Silas prêchèrent à Bérée :
» Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. » Actes 17.11

 

En d’autres termes, ils interprétaient les Ecritures pour eux-mêmes avec l’aide du Saint-Esprit.
» Jésus leur répondit :

 

N’êtes-vous pas dans l’erreur, parce que vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu ? » Marc 12.24
Pourquoi Jésus reprocherait-Il aux Sadducéens de ne pas connaître les Ecritures s’il leur était interdit de les interpréter pour eux-mêmes ?

De plus, pourquoi Paul demanderait-il à Timothée d’étudier la Bible s’il ne pouvait pas l’interpréter ?
» Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises ; dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ.

 

Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre. » 2Timothée 3.14-17
Qui interprète ?
La Bible révèle que ce n’est pas à un groupe d’hommes qu’a été confiée la tâche d’interpréter la Parole de Dieu :

 

C’est le Saint-Esprit qui est chargé de tout faire comprendre aux enfants de Dieu. Jésus déclare en effet :

 

» Mais le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. » Jean 14.26
» Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité » Jean 16.13
L’apôtre Paul a lui-même reconnu que c’est le Saint-Esprit qui enseigne :
» Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce.

 

Et nous en parlons, non avec des discours qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles. » 1Corinthiens 2.12-13
Pourquoi la Bible conseille-t-elle aux chrétiens de méditer les Ecritures s’il n’est pas en leur pouvoir de les interpréter ?
» Je serre ta parole dans mon coeur, afin de ne pas pécher contre toi. Béni sois-tu, ô Éternel ! Enseigne-moi tes statuts !

 

De mes lèvres j’énumère toutes les sentences de ta bouche. Je me réjouis en suivant tes préceptes, comme si je possédais tous les trésors.

 

Je médite tes ordonnances, j’ai tes sentiers sous les yeux. Je fais mes délices de tes statuts, je n’oublie point ta parole. » Psaume 119.11-16
 

Un avertissement
Le passage suivant devrait alerter tous ceux qui croient avoir besoin d’une église pour interpréter la Bible à leur place. Paul écrit aux chrétiens`

:
» Je vous ai écrit ces choses au sujet de ceux qui vous égarent.

 

Pour vous, l’onction [la venue du Saint-Esprit sur eux] que vous avez reçue de Dieu demeure en vous, et vous n’avez pas besoin qu’on vous enseigne … » 1 Jean 2.26-27
[Paul parle d’enseignants de l’époque, qui prétendaient que leur interprétation de la connaissance qu’ils transmettaient était indispensable au salut.]
Dieu aurait-Il pu être plus clair ?
Conclusion

 

Pourquoi l’église catholique est-elle si désireuse de vouloir interpréter les Ecritures pour vous ?

 

Serait-ce parce qu’ainsi elle vous contrôle mieux ?

 

Craindrait-elle de vous voir lire la Bible et ainsi découvrir que les doctrines catholiques sont contraires à la Parole de Dieu ?

Croyez-vous réellement que tous les non-catholiques soient dans l’aveuglement spirituel, et qu’ils aient besoin de l’église catholique pour comprendre la Bible ?
A vous de répondre … mais ce chapitre ne se résume-t-il pas à la question suivante :

 

» Qui interprétera les Ecritures pour vous … le Saint-Esprit ou l’église catholique romaine ?

 

Votre réponse à cette question déterminera à qui vous désirez obéir et, finalement, à l’endroit où vous passerez l’éternité :

 

» Combien j’aime ta loi ! Elle est tout le jour l’objet de ma méditation.

 

Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis, car je les ai toujours avec moi. Je suis plus instruit que tous mes maîtres, car tes préceptes sont l’objet de ma méditation. » Psaume 119.97-99
Complément d’un de nos lecteurs :

 
Voici le contenu d’un document conservé à la Bibliothèque Nationale de Paris, lequel contient certains conseils que les cardinaux donnèrent au Pape Jules III lors de son élection en 1550 :
« La lecture de l’Evangile ne doit être permise que le moins possible surtout en langue moderne et dans le pays soumis à votre autorité.

 

Le très peu qui est lu généralement à la messe devrait suffire et il faudrait défendre à quiconque d’en lire plus.

 

Tant que le peuple se contentera de ce peu, vos intérêt prospèreront, mais dès l’instant qu’on voudra en lire plus, vos intérêts commenceront à en souffrir.
Voilà le livre qui, plus qu’aucun autre, provoquera contre nous les rebellions, les tempêtes qui ont risqué de nous perdre.
En effet, quiconque examine diligemment l’enseignement de la Bible et le compare à ce qui se passe dans nos églises trouvera bien vite les contradictions, et verra que nos enseignements s’écartent souvent de celui de la Bible et, plus souvent encore, s’opposent à celle-ci.

 

Si le peuple se rend compte de ceci, il nous provoquera jusqu’à ce que tout soit révélé et alors nous deviendrons l’objet de la dérision et de la haine universelles.
Il est donc nécessaire que la Bible soit enlevée et dérobée des mains du peuple avec zèle, toutefois sans provoquer de tumulte. »
Source: Feuille Bibliothèque Nationale 1089. Vol II ; P.641-650

Références Fond Latin N°12558. Année 1550.

 

Attention !

 

Nous ne considérons nullement le Petit Robert comme un ouvrage inspiré !

 

Il est simplement une des références dans la bonne compréhension de la langue française…

 
Chapître 31 – La prière catholique
» La prière ne se réduit pas au jaillissement spontané d’une impulsion intérieure : pour prier, il faut le vouloir.

 

Il ne suffit pas non plus de savoir ce que les Ecritures révèlent sur la prière : il faut aussi apprendre à prier.

 

Or, c’est par une transmission vivante (la sainte Tradition) que l’Esprit Saint, dans <> apprend à prier aux enfants de Dieu. » Article #2650, p. 654
Cet article du catéchisme est contestable sur deux points. Examinons chacun d’eux. Premièrement :
» La prière ne se réduit pas au jaillissement spontané d’une impulsion intérieure «

 

La Bible n’est pas d’accord :
» De ma voix je crie à l’Éternel, et il me répond … » Psaume 3.4
» Éternel, mon Dieu !

 

J’ai crié à toi, et tu m’as guéri. » Psaume 30.2
» Dans ma détresse, c’est à l’Éternel que je crie, et il m’exauce. » Psaume 120.1
» En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, Répandez vos coeurs en sa présence ! Dieu est notre refuge » Psaume 62.8
Plutôt que l’expression spontanée des coeurs, le catholicisme préfère la répétition sans fin de prières écrites.

 

Il est intéressant de remarquer que Jésus a formellement rejeté cette forme de prière, la traitant de « païenne » :

» En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. » Matthieu 6.7
Le deuxième point contestable est dans l’affirmation selon laquelle :
» Il ne suffit pas non plus de savoir ce que les Ecritures révèlent sur la prière : il faut aussi apprendre à prier.

 

Or, c’est par une transmission vivante (la sainte Tradition) que l’Esprit Saint, dans <> apprend à prier aux enfants de Dieu. «

 

Le catéchisme prétend ici que les Ecritures ne sont pas suffisantes pour vous apprendre à prier. Il faudrait, pour cela, l’aide de l’église catholique…

 

Mais comment donc pouvait-on prier et recevoir des réponses de la part de Dieu avant le temps de l’église catholique !?
» Abraham pria Dieu, et Dieu guérit Abimélec, sa femme et ses servantes » Genèse 20.17
» Moïse pria l’Éternel, et le feu s’arrêta. » Nombres 11.2
» Les Syriens descendirent vers Élisée. Il adressa alors cette prière à l’Éternel : Daigne frapper d’aveuglement cette nation !

Et l’Éternel les frappa d’aveuglement, selon la parole d’Élisée. » 2 Rois 6.18
Ces gens exprimaient spontanément à Dieu ce que leur coeur dictait, sans l’aide de l’église catholique.

 

Dieu parle ainsi à Son peuple :
» Invoque-moi au jour de la détresse ; je te délivrerai, et tu me glorifieras. » Psaume 50.15
» Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prière

 

Je prie Dieu qu’il guide chacun dans sa vie personnelle et nous aide tous à marcher sur le droit et vertueux chemin de la Foi dans ces ténèbres de la fin des temps .

Gardons bien allumée la Flamme de notre Foi mes bien aimés Frères et Soeurs en Jésus-Christ car nous en aurons très bientôt besoin pour éviter où traverser  le jour de la colère de Dieu qui arrivera sur la Terre avant le retour physique de Jésus-Chris sur le mont des oliviers.

Amour, Paix et Joies dans les coeurs et dans les foyers en l’attente de l’enlèvement de l’église pour les uns et pour les autres du retour physique sur le mont des oliviers de notre Seigneur , Maitre et Roi, Jésus-Christ, fils unique de Dieu .

 

Lien pour la liste de tous mes articles

http://wordpress.com/read/blog/id/10443259/

Que Dieu vous bénisse tous.

Victor

 

 

 

 

4 Réponses to “HORS DE L’EGLISE POINT DE SALUT”

  1. QUELS SONT CEUX QUI SERONT ENLEVES (N.E.) | LE PRÊCHEUR DU RETOUR DU ROI Says:

    […] article vient en complément de mon Article, lien : HORS DE L’EGLISE POINT DE SALUT , que je vous invite à lire, à relire et à méditer particulièrement […]

    J’aime

  2. QUELS SONT CEUX QUI SERONT ENLEVES | LE PRÊCHEUR DU RETOUR DU ROI Says:

    […] article vient en complément de mon Article,  lien : HORS DE L’EGLISE POINT DE SALUT , que je vous invite à lire, à relire et à méditer particulièrement […]

    J’aime

  3. san Says:

    Pardonne moi je me suis accroché qu’a la première partie et je pense que c’est adressé au catholiques mais j’ai compris tu est contre cette pratique tu peux effacer ce poste.
    Je suis encore étonnée du bon sens cette fois ci de ce que tu partage . Ça fait plaisir et me réjouis de t’entendre ainsi.
    Que Dieu puisse te révéler beaucoup de choses mon frère .
    Bible Jeremie 33:3
    Crie vers moi, je te répondrai, et je te déclarerai des choses grandes et cachées, lesquelles tu ne sais point.

    Je passerai de temps en temps lire tes articles car je me réjouis en Christ des paroles sur ce site !!
    Sois benis fraternellement.

    J’aime

  4. san Says:

    J’ai vu ton article curieuse d’en savoir plus je suis étonné de voir que tu puisses parler du retour de Jésus et concilier la prière mariale.

    Sais tu que Jésus n’a jamais laissé et à repris la femme qui voulait justement se tourner vers Marie au détriment de ce que lui enseigne.

    Jésus veut vous parler vis à vis de ça n’endurcis pas vos coeurs Jésus l’aurais dit que nous pouvions prier sa Mère mais qu’a t’il dit la Parole c’est celle ci que nous devons garder .

    Heureuses les mamelles qui t’ont allaité !” (Luc 11:27). “Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent”

    La seule importance c’est garder sa Parole et ses commandements je ne dit ce qui est écrit :
    : Voici ce que dit le Saint, le Véritable, Celui qui a la clé de David, celui qui ouvre et personne ne fermera, Celui qui ferme et personne n’ouvrira : Je connais tes œuvres. Voici : j’ai mis devant toi une porte ouverte que nul ne peut fermer, parce que tu as peu de puissance, que tu as gardé ma parole et que tu n’as pas renié mon nom.

    Peut être va tu penser que je juge ceci mais qui suis je pour juger,je partage seulement les connaissances que j’ai reçu.
    Un conseil attache toi à la Parole et garde la c’est ainsi que nous demeurons en Dieu et en Christ.

    Fraternellement.
    Sois benis.

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :